Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AÏKIDO YOROKOBI

Esprit Zen, Esprit neuf

8 Juillet 2016 , Rédigé par Mathieu Publié dans #Budo

Esprit Zen, Esprit neuf

Vous trouverez ci-dessous un résumé d'Esprit Zen,Esprit Neuf (S.Suzuki 1904-1971)

Shunryu Suzuki fut l'un des maîtres les plus marquants et les plus respectés de la lignée de Dôgen de l'école zen Sōtō; il influença le bouddhisme aux U.S.A.

La pratique du Zen est pour moi d'un grand bienfait associé à L’aïkido, mais aussi au Gi-Gong. Il me permet de me recentrer et de relativiser les événements quotidiens perturbateurs et de redonner la vraie place de chaque chose.

Résumé:

Le satori est important mais se n'est pas le point du Zen qui a besoin d'être souligné; la manière de pratiquer le zen, la vie zen, les attitudes et la compréhension qui permettent la pratique du zen sont plus importantes.

Il faut garder à l'esprit cette interrogation: Qui suis-je ?

Afin de progresser dans sa pratique du zen, mais également dans tout les arts, il faut conserver son esprit du débutant ainsi que l'idée que celui qui étudie, s'enseigne à soi-même. L'esprit du débutant est ouvert à tout (disponibilité), il n'est pas dualiste, il faut conserver l'esprit originel pour ne pas violer ses préceptes et abandonner son égo, car celui-ci limite l'esprit.

La pratique juste est liée avec l'esprit juste, le corps et l'esprit sont à la fois 1 et 2. Une fois la position prise, il faut descendre dans son Hara les mains en moudra au niveau du nombril, la tête soutien le ciel. Lors de Zazen, il faut être présent ici et maintenant, être conscient que nous existons pour nous même. Il faut suivre sa respiration être conscient de celle-ci, rien d'autre n’existe, le temps et l'espace ne font plus qu'un.

Le contrôle: La vie est fait de souffrance, le meilleur est d'observer sans essayer de tenir tout sous contrôle. Le temps va du passé au présent, du présent au futur et vice-versa.

Les ondes de l'esprit: Laisser sa pensée s’arrêter toute seule, laisser entrer et sortir les choses. Rien ne vient de l'extérieur, les images, les pensées sont produites par les ondes de notre esprit. Il faut pratiquer avec l'esprit vaste ( esprit calme ). Les ondes perturbatrices pendant zazen sont une aide, les assimilées telle une mauvaise herbe qui pousse à coté d'une plante en la transformant en nourriture mentale.

En position Zazen, le corps et l'esprit ont une grande force, pour accepter les choses telles quelles sont, agréables ou non.

Dans vos imperfections vous trouverez la base de votre esprit à la recherche de la voie.

Il faut pratiquer zazen même dans les moments difficiles, oublier toute idée dualiste ainsi que son ego en se prosternant , ne pensez à rien.

L'attitude juste, exprimer à chaque instant sa nature et sa sincérité, garder l'esprit de répétition. Le Zen est la concentration sur notre vie quotidienne et ordinaire. Rester calme et joyeux, persévérer dans votre pratique.

L'effort juste, sans pensée dualiste, ni de réalisation, ni d'obtention, voir simplement les choses telles quelles sont, garder une pratique pure en se débarrassant de ce qui est en trop.

Ne pas conserver de trace de ce que nous faisons, mais simplement se souvenir pour ne pas créer d'attachement, pour cela il faut faire les choses à fond, se consumer totalement.

Se concentrer sur pratique fondamentale simple et sur une compréhension fondamentalement simple de la vie.

Donner c'est le non-attachement,simplement , ne s'attacher à rien c'est donner.

Produire quelque chose, participer à l'activité humaine,donner dans l'esprit de non-attachement,s'est la vraie sagesse de la vie.

Il y a trois formes de création:

- Être conscient de nous même après Zazen

- Celle qui a lieu quand vous créer,produisez,agissez

- La création de quelque chose en vous même comme l'éducation,l'art.

Il ne faut pas pratiquer Zazen de manière dualiste ni dans l'idée d'acquisition juste: Shikan Taza: juste s'asseoir. Le but de la pratique est de nous étudier nous même.

La Communication: Vous exprimer tel que vous êtes sans aucune adaptation,intentionnelle,fantaisiste c'est le meilleur moyen, s'exprimer sans arrière pensée.

Un esprit plein d'idée préconçues d'intentions ou d'habitudes n'est pas ouvert aux choses telles quelles sont.

S'exprimer librement tel que vous êtes sans aucune adaptation intentionnelle,fantaisiste est le meilleur moyen d'être heureux et de rendre heureux autrui.

Cette capacité s’acquière en pratiquant Zazen.

Négatif et positif

On ne parle pas de la voie, on la pratique sans rien dire juste avec l'esprit vaste. La vraie voie a deux aspects positif et négatif. Si nous parlons de l'un, il nous manque l'autre et vice-versa. Mais nous ne pouvons parler simultanément d'une manière positive et négative,simplement pratiquer est donc le mieux.

Faire les choses s'en se demander si c'est bon ou mauvais et lorsque vous agissez de tout votre corps et de tout votre esprit, c'est alors la vraie voie.

Ne pas imposer une idée à quelqu'un mais y réfléchir ensemble.

L'esprit vaste n'est pas à concevoir mais à expérimenter.

Compréhension juste, les deux points essentiels de la pratique sont la posture et la respiration, harmoniser son esprit,sa posture,son activité avec la voie traditionnelle, sans ego.

L'impermanence (le changement) est l'enseignement fondamentale du Bouddhisme, tout change, chaque être,chaque chose, personne ,ne peux nier cette vérité. Étant donné que tout change il n’existe pas d'entité individuelle permanente, la nature propre de chaque phénomène n'est autre que le changement.

Nous devons avoir l'esprit du débutant, affranchi de toute possession, un esprit qui sait que tout change continuellement. Une chose coule en une autre sans pouvoir être saisie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article